Regionalisms

Leonard Matala-Tala

Leonard Matala-Tala

Chercheur régulier

Titulaire d’un doctorat de droit public, Leonard Matala-Tala est maître de conférences à l’Université de Lorraine. Spécialiste du droit de l’Union européenne, il apporte son expertise au CAP-Afriques dans les domaines de la gouvernance, du régionalisme (relations ACP-Union européenne), des négociations internationales.

Son travail actuel est axé sur :

-les relations entre l’Union européenne et les États ACP ;

-la construction européenne ;

-la citoyenneté et les droits fondamentaux.

 

 

 

Jacob Kotcho

Jacob Kotcho

Chercheur régulier

Jacob Kotcho poursuit ses recherches doctorales en Co-tutelle entre l’UCAC et les Sciences Sociales – Spécialisation Economie et Société (INALCO), sur «La négociation des accords commerciaux régionaux et l’intégration régionale en Afrique centrale: une analyse des déterminants de l’équilibre des pouvoirs». Il est titulaire d’une maîtrise en développement et en gestion de projet ainsi que d’une maîtrise en commerce international (Lund University School of Economics and Management).

Il travaille en tant qu’expert en politique commerciale et libre circulation au sein de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC).

 Ses domaines de spécialisation sont:

-les négociations d’accords commerciaux internationaux;

-la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et des outils commerciaux (en particulier les outils d’intégration commerciale);

-la gestion de programme et de projet;

-la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques migratoires.

Son travail actuel est axé sur:

-les aspects complémentaires de la théorie des négociations internationales (élargissement de la notion de complexité);

-Les négociations de libre-échange continentales africaines face au défi de la cohérence;

-Afrique centrale dans les négociations de l’Accord de libre-échange continental-africain (Production de documents de travail sur certains aspects tels que le commerce des services, les règles d’origine, les barrières non-tarifaires, les questions institutionnelles et juridiques);

-Afrique et Brexit: implications pour la coopération commerciale et la coopération au développement.

 

 

Aly Mbaye

Aly Mbaye

Chercheur régulier

Professeur agrégé d’économie, Aly Mbaye est doyen honoraire à la faculté d’économie et de gestion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et enseigne l’économie dans cette institution. La microéconomie, l’économie internationale et l’analyse coûts-avantages sont ses domaines de spécialisation.

Ses projets actuels concernent:

-la gestion des processus de développement;

-l’économie du changement climatique et l’identification de mesures d’adaptation et d’atténuation efficaces face à ces changements;

-l’analyse du secteur informel et sa contribution à la croissance, à l’emploi et au développement durable.

 

 

Hajer Gueldich

Hajer Gueldich

Chercheure régulière

Hajer Gueldich est professeure de droit public spécialisé en droit international public. Elle enseigne à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de l’Université de Carthage à Tunis. Elle est également coordinatrice de l’unité de recherche en droit international, droit international et droit constitutionnel comparé.

Elle s’est spécialisée dans:

-le droit humanitaire international

-le droit international africain

-les droits des femmes en Afrique du Nord

-la coopération juridique en Afrique

Ses recherches récentes ou en cours comprennent, entre autres:

-Une étude d’impact sur les paradigmes de la Démocratie dans les constitutions du bassin de la Méditerranée
-Les questions d’immigration, de réfugiés, de déplacés en Afrique: enjeux et réponses du droit africain.
-Le droit et le Genre

 

 

Mama Hamimida

Mama Hamimida

Chercheure régulière

Titulaire d’un doctorat en économie, Mama Hamimida est enseignante-chercheuse à l’Université Hassan II de Casablanca, au Maroc. Elle travaille également comme consultante pour plusieurs agences gouvernementales au Maroc.

Son travail se concentre sur:

-les investissements directs étrangers en Afrique;

-les processus de multinationalisation et d’intégration régionale.

 

 

Changements Climatiques

Leonard Matala-Tala

Leonard Matala-Tala

Chercheur régulier

Titulaire d’un doctorat de droit public, Leonard Matala-Tala est maître de conférences à l’Université de Lorraine. Spécialiste du droit de l’Union européenne, il apporte son expertise au CAP-Afriques dans les domaines de la gouvernance, du régionalisme (relations ACP-Union européenne), des négociations internationales.

Son travail actuel est axé sur :

-les relations entre l’Union européenne et les États ACP ;

-la construction européenne ;

-la citoyenneté et les droits fondamentaux.

 

 

 

Enjeux Technologiques

Negociations Internationales

Charlie Mballa

Charlie Mballa

Chercheur régulier

Après son doctorat de science politique obtenu à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), Charlie Mballa a poursuivi des recherches post-doctorales en administration de la politique étrangère à l’École nationale d’administration publique (ENAP) de Québec et de Montréal. Il enseigne actuellement les sciences politiques à la University of Alberta (UoA) et oeuvre comme chercheur au Centre d’étude sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’UQAM et comme consultant dans divers domaines de gestion de la performance organisationnelle et des politiques publiques.

Ses principaux domaines d’intérêt sont la paradiplomatie et les nouvelles formes de diplomatie, les techniques de négociation internationale, l’analyse comparative des réformes administratives, la coopération au développement, le développement d’outils et de modèles d’intégration de la gouvernance et l’évaluation de la performance au sein des organisations (diagnostic et recommandations d’amélioration, suivi et évaluation).

Ses projets actuels concernent:

-La paradiplomatie canadienne et l’Afrique;

-L’analyse des politiques étrangères communes;

-L’analyse comparative des réformes administratives africaines dans une perspective des économies émergentes;

– Le développement d’une grille d’analyse et d’identification de l’influence dans un contexte de négociation internationale et de capacité politique asymétriques.

 

 

Jacob Kotcho

Jacob Kotcho

Chercheur régulier

Jacob Kotcho poursuit ses recherches doctorales en Co-tutelle entre l’UCAC et les Sciences Sociales – Spécialisation Economie et Société (INALCO), sur «La négociation des accords commerciaux régionaux et l’intégration régionale en Afrique centrale: une analyse des déterminants de l’équilibre des pouvoirs». Il est titulaire d’une maîtrise en développement et en gestion de projet ainsi que d’une maîtrise en commerce international (Lund University School of Economics and Management).

Il travaille en tant qu’expert en politique commerciale et libre circulation au sein de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC).

 Ses domaines de spécialisation sont:

-les négociations d’accords commerciaux internationaux;

-la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques et des outils commerciaux (en particulier les outils d’intégration commerciale);

-la gestion de programme et de projet;

-la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques migratoires.

Son travail actuel est axé sur:

-les aspects complémentaires de la théorie des négociations internationales (élargissement de la notion de complexité);

-Les négociations de libre-échange continentales africaines face au défi de la cohérence;

-Afrique centrale dans les négociations de l’Accord de libre-échange continental-africain (Production de documents de travail sur certains aspects tels que le commerce des services, les règles d’origine, les barrières non-tarifaires, les questions institutionnelles et juridiques);

-Afrique et Brexit: implications pour la coopération commerciale et la coopération au développement.

 

 

Leonard Matala-Tala

Leonard Matala-Tala

Chercheur régulier

Titulaire d’un doctorat de droit public, Leonard Matala-Tala est maître de conférences à l’Université de Lorraine. Spécialiste du droit de l’Union européenne, il apporte son expertise au CAP-Afriques dans les domaines de la gouvernance, du régionalisme (relations ACP-Union européenne), des négociations internationales.

Son travail actuel est axé sur :

-les relations entre l’Union européenne et les États ACP ;

-la construction européenne ;

-la citoyenneté et les droits fondamentaux.

 

 

 

Joseph Tchinda

Joseph Tchinda

Chercheur régulier

Enseignant-chercheur, Joseph Tchinda Kenfo est également Conseiller en Planification territoriale et développement local. Titulaire d’un Doctorat PhD en Histoire des relations internationales de l’Université de Yaoundé I (Cameroun), d’une Maitrise en Science politique (Université de Yaoundé II-Soa), d’un Master en développement international  (Dale Kietzman Academy-USA), d’un Master en éducation au développement durable (Université Niccolo Unicusano-Rome), d’un DESS en Planification territoriale et développement local (Université du Québec à Montréal).

Il possède également une expertise en participation citoyenne et publique qu’il a développée auprès de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), de la Collectivité de Lendi (Douala-Cameroun). Grâce à son implication sociale, il siège au Conseil d’administration de plusieurs organismes de bienfaisance (Enfam Québec, SPIC, etc.) et dirige le Centre africain de recherche pour la paix et le développement durable (CARPADD), un organisme à but non lucratif enregistré au Québec dont il est le Co-fondateur. Il est par ailleurs auteur de nombreuses publications scientifiques.

Ses intérêts portent sur:

  • L’Afrique et la CPI;
  • Les questions démocratiques en Afrique;
  •  Le multilatéralisme face aux stratégies d’insertion des pays émergents dans les échanges internationaux.

 

 

Mobilisation de Ressources Interieures

Aly Mbaye

Aly Mbaye

Chercheur régulier

Professeur agrégé d’économie, Aly Mbaye est doyen honoraire à la faculté d’économie et de gestion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et enseigne l’économie dans cette institution. La microéconomie, l’économie internationale et l’analyse coûts-avantages sont ses domaines de spécialisation.

Ses projets actuels concernent:

-la gestion des processus de développement;

-l’économie du changement climatique et l’identification de mesures d’adaptation et d’atténuation efficaces face à ces changements;

-l’analyse du secteur informel et sa contribution à la croissance, à l’emploi et au développement durable.

 

 

Nze Bekale Ladislas

Nze Bekale Ladislas

Chercheur régulier

Détenteur d’un doctorat en histoire militaire de l’Université de Montpellier 3 et ancien élève de l’ÉNA, Ladislas Nze Bekale agit en tant que chef d’unité de gestion des installations à la Commission de l’Union africaine. Ses domaines de spécialisation comprennent l’histoire militaire, les études de défense, la politique publique et l’administration publique.

Il mène actuellement des recherches dans les domaines suivants:

– les politiques de l’Union africaine;

-la gouvernance locale (contribution de la décentralisation à la refondation et la reconstruction post-crise de l’Etat en Afrique francophone depuis 1990);

-la prévention des conflits et la reconstruction post-conflit (analyse des principes et instruments de la reconstruction post-conflit et du rôle de la gouvernance locale dans cette perspective).

 

 

Gouvernance

Hajer Gueldich

Hajer Gueldich

Chercheure régulière

Hajer Gueldich est professeure de droit public spécialisé en droit international public. Elle enseigne à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de l’Université de Carthage à Tunis. Elle est également coordinatrice de l’unité de recherche en droit international, droit international et droit constitutionnel comparé.

Elle s’est spécialisée dans:

-le droit humanitaire international

-le droit international africain

-les droits des femmes en Afrique du Nord

-la coopération juridique en Afrique

Ses recherches récentes ou en cours comprennent, entre autres:

-Une étude d’impact sur les paradigmes de la Démocratie dans les constitutions du bassin de la Méditerranée
-Les questions d’immigration, de réfugiés, de déplacés en Afrique: enjeux et réponses du droit africain.
-Le droit et le Genre

 

 

Charlie Mballa

Charlie Mballa

Chercheur régulier

Après son doctorat de science politique obtenu à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), Charlie Mballa a poursuivi des recherches post-doctorales en administration de la politique étrangère à l’École nationale d’administration publique (ENAP) de Québec et de Montréal. Il enseigne actuellement les sciences politiques à la University of Alberta (UoA) et oeuvre comme chercheur au Centre d’étude sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) de l’UQAM et comme consultant dans divers domaines de gestion de la performance organisationnelle et des politiques publiques.

Ses principaux domaines d’intérêt sont la paradiplomatie et les nouvelles formes de diplomatie, les techniques de négociation internationale, l’analyse comparative des réformes administratives, la coopération au développement, le développement d’outils et de modèles d’intégration de la gouvernance et l’évaluation de la performance au sein des organisations (diagnostic et recommandations d’amélioration, suivi et évaluation).

Ses projets actuels concernent:

-La paradiplomatie canadienne et l’Afrique;

-L’analyse des politiques étrangères communes;

-L’analyse comparative des réformes administratives africaines dans une perspective des économies émergentes;

– Le développement d’une grille d’analyse et d’identification de l’influence dans un contexte de négociation internationale et de capacité politique asymétriques.

 

 

Nze Bekale Ladislas

Nze Bekale Ladislas

Chercheur régulier

Détenteur d’un doctorat en histoire militaire de l’Université de Montpellier 3 et ancien élève de l’ÉNA, Ladislas Nze Bekale agit en tant que chef d’unité de gestion des installations à la Commission de l’Union africaine. Ses domaines de spécialisation comprennent l’histoire militaire, les études de défense, la politique publique et l’administration publique.

Il mène actuellement des recherches dans les domaines suivants:

– les politiques de l’Union africaine;

-la gouvernance locale (contribution de la décentralisation à la refondation et la reconstruction post-crise de l’Etat en Afrique francophone depuis 1990);

-la prévention des conflits et la reconstruction post-conflit (analyse des principes et instruments de la reconstruction post-conflit et du rôle de la gouvernance locale dans cette perspective).

 

 

Félix Zogning

Félix Zogning

Chercheur associé

Homme de médias et universitaire, Félix Zogning est Professeur de comptabilité financière à l’Université du Québec en Outaouais et Directeur exécutif du Centre des gens d’affaires des communautés culturelles. Ses travaux portent sur les marchés financiers, la performance des entreprises, les opérations de fusions-acquisitions, les mécanismes de gouvernance des organisations privées et publiques, et leur impact sur la performance de celles-ci; ainsi que sur les stratégies de divulgation en matière de performance organisationnelle.

Félix Zogning est également membre de l’Ordre des Administrateurs Agréés du Québec, auteur et co-auteur d’ouvrages, dont la performance des entreprises cotées et la croissance économique (2010), comptabilité financière avancée (2013), Investissement, financement et normalisation comptable dans l’espace OHADA (2014) et Le financement des PME et la performance du secteur public (2015).

 

 

Transformation structurelle

Dimitri Sanga

Dimitri Sanga

Chercheur régulier

Titulaire d’un doctorat En économie avec une spécialisation en économétrie et un diplôme d’ingénieur de l’Université Laval, Dimitri Sanga est directeur du bureau Afrique de l’Ouest de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Avant de se joindre à l’Organisation des Nations Unies, il était économiste statisticien principal à Statistique Canada, où il a occupé un certain nombre de postes dans les statistiques, les comptes nationaux et la mise en œuvre et l’analyse d’enquêtes auprès des ménages.

Ses domaines d’expertise sont:

  • les politiques macroéconomiques;
  • la transformation structurelle et l’industrialisation;
  • l’intégration régionale;
  • l’économétrie;
  • les statistiques;
  • le développement d’indices: théorie et pratique;
  • le renforcement des capacités statistiques.

Les projets suivants font partie de ses projets en cours:

  • Les défis du récit de la transformation des économies africaines;
  • Une analyse critique de l’état de l’Afrique de l’Ouest;
  • les niveaux de seuils d’inflation et croissance économique dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

 

 

Mama Hamimida

Mama Hamimida

Chercheure régulière

Titulaire d’un doctorat en économie, Mama Hamimida est enseignante-chercheuse à l’Université Hassan II de Casablanca, au Maroc. Elle travaille également comme consultante pour plusieurs agences gouvernementales au Maroc.

Son travail se concentre sur:

-les investissements directs étrangers en Afrique;

-les processus de multinationalisation et d’intégration régionale.

 

 

Patrice Vimard

Patrice Vimard

Chercheur associé

Titulaire d’un doctorat en démographie de l’Université Paris I, Panthéon-Sorbonne,  Patrice Vimard est directeur de recherche émérite à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) en France. Ses travaux d’expertise portent sur les politiques de population (changements démographiques et familiaux, relations population-développement et politiques démographiques et de développement en Afrique) et sur la coopération scientifique en la matière.

Ses questionnements scientifiques sont axés sur:

  • Les changements démographiques et familiaux et leurs relations avec les inégalités socio-économiques et les politiques de population et de développement en Afrique. Cette question est abordée selon deux volets principaux : a) Changements démographiques et développement durable en Afrique ; b) Santé et santé de la reproduction des populations vulnérables au Maroc.
  • La remise en question des concepts de transition démographique et familiale, en examinant les convergences et divergences des évolutions démographiques actuelles et leurs principaux facteurs.

 

 

Aly Mbaye

Aly Mbaye

Chercheur régulier

Professeur agrégé d’économie, Aly Mbaye est doyen honoraire à la faculté d’économie et de gestion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et enseigne l’économie dans cette institution. La microéconomie, l’économie internationale et l’analyse coûts-avantages sont ses domaines de spécialisation.

Ses projets actuels concernent:

-la gestion des processus de développement;

-l’économie du changement climatique et l’identification de mesures d’adaptation et d’atténuation efficaces face à ces changements;

-l’analyse du secteur informel et sa contribution à la croissance, à l’emploi et au développement durable.

 

 

Planification et statistiques

Dimitri Sanga

Dimitri Sanga

Chercheur régulier

Titulaire d’un doctorat En économie avec une spécialisation en économétrie et un diplôme d’ingénieur de l’Université Laval, Dimitri Sanga est directeur du bureau Afrique de l’Ouest de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Avant de se joindre à l’Organisation des Nations Unies, il était économiste statisticien principal à Statistique Canada, où il a occupé un certain nombre de postes dans les statistiques, les comptes nationaux et la mise en œuvre et l’analyse d’enquêtes auprès des ménages.

Ses domaines d’expertise sont:

  • les politiques macroéconomiques;
  • la transformation structurelle et l’industrialisation;
  • l’intégration régionale;
  • l’économétrie;
  • les statistiques;
  • le développement d’indices: théorie et pratique;
  • le renforcement des capacités statistiques.

Les projets suivants font partie de ses projets en cours:

  • Les défis du récit de la transformation des économies africaines;
  • Une analyse critique de l’état de l’Afrique de l’Ouest;
  • les niveaux de seuils d’inflation et croissance économique dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine.

 

 

Aly Mbaye

Aly Mbaye

Chercheur régulier

Professeur agrégé d’économie, Aly Mbaye est doyen honoraire à la faculté d’économie et de gestion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et enseigne l’économie dans cette institution. La microéconomie, l’économie internationale et l’analyse coûts-avantages sont ses domaines de spécialisation.

Ses projets actuels concernent:

-la gestion des processus de développement;

-l’économie du changement climatique et l’identification de mesures d’adaptation et d’atténuation efficaces face à ces changements;

-l’analyse du secteur informel et sa contribution à la croissance, à l’emploi et au développement durable.

 

 

Félix Zogning

Félix Zogning

Chercheur associé

Homme de médias et universitaire, Félix Zogning est Professeur de comptabilité financière à l’Université du Québec en Outaouais et Directeur exécutif du Centre des gens d’affaires des communautés culturelles. Ses travaux portent sur les marchés financiers, la performance des entreprises, les opérations de fusions-acquisitions, les mécanismes de gouvernance des organisations privées et publiques, et leur impact sur la performance de celles-ci; ainsi que sur les stratégies de divulgation en matière de performance organisationnelle.

Félix Zogning est également membre de l’Ordre des Administrateurs Agréés du Québec, auteur et co-auteur d’ouvrages, dont la performance des entreprises cotées et la croissance économique (2010), comptabilité financière avancée (2013), Investissement, financement et normalisation comptable dans l’espace OHADA (2014) et Le financement des PME et la performance du secteur public (2015).