Actualités et événements

CAP-sur l’émergence

« CAP-sur l’émergence » : Organisation en Côte d’Ivoire de la deuxième session de la Conférence internationale sur l’émergence de L’Afrique (CIEA), du 28 au 30 mars 2017. Pour plus de détails : https://africa-emergence.com

Série de panels sur la COVID 19

Chers collègues et amis,

Le nouveau Coronavirus essaime partout dans le monde et a contaminé le continent africain. Crise sociosanitaire inédite, elle a déjà fait l’objet de diverses théories et n’a pas fini de soulever un lot d’interrogations : qui sont ceux qui se cachent derrière cette pandémie ?  Quel en est le prix ? A-t-elle quelque chose à voir avec le rapport de forces au niveau mondial ? La thèse de la guerre bactériologique ou même celle de l’emprise sur le génome humain ont été évoquées, voire l’hypothèse d’une troisième guerre mondiale. On n’est pas loin d’un scénario catastrophiste prédisant une calamité pour les générations futures et pour les années à venir ; calamité dont les dommages collatéraux seraient déjà perceptibles aujourd’hui. Au demeurant, toutes les sociétés de ce monde ainsi que tous les aspects des systèmes nationaux sont en train de subir, concomitamment, un test d’efficacité́ et de pertinence. L’Afrique n’y échappe pas.

À en croire le directeur général de l’OMS, le continent africain doit « se préparer au pire » (déclarait-il en mars dernier). Au 1er juin 2020 (11h40), le pointage du Centre Africain de Contrôle et de Prévention des Maladies (Africa CDC) indiquait 153 325 cas recensés, 64 793 guérisons et 4 356 morts. Ces morts représentent un pourcentage d’un peu moins de 3%, comparé au taux de létalité pour les États-Unis, soit un peu moins de 6%, pour la même journée, d’après les données des CDC américains. Par rapport à l’Europe (pas loin de 9% de létalité, d’après les données de l’ECDC au 2 juin 2020), l’Afrique gère, jusque-là une crise, mais, pourrait-on dire, pas une calamité !

Néanmoins, le continent africain pourrait durablement subir les impacts immédiats et différés de la crise sanitaire actuelle. Il ne fait aucun doute que la COVID-19 va profondément changer le monde tel que nous le connaissons et l’Afrique telle qu’elle fonctionne. La pandémie actuelle va marquer, sans nul doute, un tournant décisif dans la structuration et l’histoire de l’Afrique (et du monde). Malgré la relativité des statistiques, elle révèle au grand jour – et de manière directe- les failles tant de nos dispositifs sociosanitaires, de nos systèmes de gouvernance (aux niveaux national, régional et mondial), que du multilatéralisme et de son fonctionnement. Comment se hisse l’intégration continentale, dans ce contexte d’adversité́ ? Quelle est la nature des partenariats internationaux mobilisés ? Quelles sont les opportunités offertes par la COVID 19 en termes d’innovation technologique ? Qu’attendre de « l’intelligentsia » et des entreprises africaines ? L’Afrique a-t-elle ou est-elle capable de tracer sa propre voie face à cette pandémie ?

Nous vous invitons à échanger sur ces réflexions, à l’occasion d’une série de panels sur le thème général suivant : « l’Afrique à l’épreuve de la COVID 19 ». Les objectifs généraux de ces panels visent à :

  • Comprendre: saisir l’essentiel des dimensions reliées à la COVID 19 et situer les expériences africaines d’adaptation et de mitigation des risques ;
  • Connecter: relier les Afriques, les Africains et les africanistes à travers le monde autour d’histoires et de récits qui permettent de raconter, en temps réel et en synchrone, le continent, en saisissant l’opportunité offerte par la COVID 19 ;
  • Entreprendre: détecter et révéler les meilleures pratiques africaines de gestion de crise, qui pourraient servir de source d’inspiration pour l’action tant pour certains autres pays africains que pour certains pays étrangers en quête d’options éprouvées.

Compte tenu des multiples dimensions (sociosanitaire, administratif et juridique, politique, économique, etc.) du thème, chacun des panels sera monodimensionnel et focalisé sur une problématique précise, permettant de susciter les débats. Dès lors, et de manière plus particulière, les panélistes, en répondant à une des problématiques, devront s’atteler à cerner, pour le continent, les opportunités et les menaces reliées à la COVID 19, ainsi que la capacité de l’Afrique en termes d’adaptation et de mitigation des risques. Cette capacité (de résistance et de résilience) sera examinée afin de permettre de faire ressortir les forces et les faiblesses des systèmes en place.

La formule proposée est celle de cinq (5) rencontres de 90 minutes, chacune. Sous réserve du nombre d’intervenants disponibles, chaque panel (sous-thématique) fera intervenir quatre (4) personnes, pour un maximum de 10 minutes par personne. Un échange de 45 minutes sera ensuite engagé entre les intervenants d’une part et entre ces derniers et les autres participants en ligne, d’autre part.

Un compte-rendu est prévu à la fin des cinq journées et communiqué à l’ensemble des participants. Il sera également publié dans le prochain numéro de la Chronique VigieAfriques, dédié justement à la COVID 19.

Le tableau ci-après est une présentation des sous-thèmes visés. Il vous permet, par la même occasion, de manifester votre intérêt, soit à titre de participant soit à titre de panéliste (précision à fournir), pour une des dates reliées à chaque panel.

Vendredi 26 juin 2020 : la COVID 19 et les systèmes de santé et de sécurité sanitaire (forces, faiblesses et impacts)

Lundi 29 juin 2020 : la COVID 19, les systèmes économiques en Afrique et les diplomaties intra-africaines (opportunités, menaces et impacts)

Mardi 07 juillet 2020 : la COVID 19 et la stabilité des États, la démocratie, l’État de droit, les libertés publiques et les droits de la personne en Afrique (opportunités, menaces et impacts)

Mercredi 15 juillet 2020 : la COVID 19, les relations avec le monde et les diplomaties économique et commerciale (opportunités, menaces et impacts)

Jeudi 23 juillet 2020 : la COVID 19, l’industrie touristique et des services, les services de transports, la gestion des opérations de rapatriement (opportunités, menaces et impacts)

Vu les impératifs reliés aux décalages horaires, il est important de se donner un délai pour s’enregistrer comme panéliste et/ou participant, en sélectionnant le(s) sous-thème(s) de son choix. Ces informations sont attendues mercredi le 17 juin, au plus tard.

N.B. : Seules les personnes inscrites recevront le lien de connexion à la plateforme virtuelle ainsi que l’horaire précis des panels.

 

Adresse contact : Veuillez manifester votre intérêt en vous servant du lien ci-après :

https://doodle.com/poll/msqm6n88zwxr2bwh

Pour toute information pertinente, bien vouloir communiquer avec l’adresse suivante : mballa@ualberta.ca

______________________________________________________

_____________________________________________________

VigieAfriques – Appel à soumissions

Pour le deuxième numéro de son bulletin de veille, le CAP-Afriques lance un appel à soumissions aux auteurs intéressés à couvrir les articles des rubriques suivantes:

TENDANCES : arrêt sur une théorie ou une pratique émergente au niveau mondial

REPÈRES : fournit des références sur les avancées dans le champ d’un axe du regroupement thématique ou d’une politique publique.

RÉFORMES : résumés, témoignages ou expériences synthétiques de transformations structurelles globales ou sectorielles engagées au niveau mondial ou continental ainsi que par les organisations internationales et leurs leçons pour les Afriques.

FOCUS : Arrêt sur une pratique exemplaire particulière, dans un domaine particulier relié à l’un des axes de recherche du CAP-Afriques et nécessitant vulgarisation.

SOUS LA LOUPE : Actualités ou événements à surveiller

Les auteurs intéressés doivent respecter les échéances suivantes :

  • 1erJuin 2018 au 15 août 2018: Appel à propositions
  • 16 août 2018 : date limite de soumission des propositions
  • 20 août 2018 : réponse aux auteurs retenus
  • 14 septembre 2018 : date limite de réception des manuscrits
  • 21 septembre 2018 : date limite de validation des manuscrits finaux
  • 27 septembre : publication du numéro

Les propositions et les textes doivent être envoyés en format Word à l’adresse suivante : mballa@ualberta.ca

Elles doivent comporter les éléments suivants :

______________________________________________________

Congrès International sur le développement en Afrique « ICAD »

Le Groupe de Recherches et d’Etudes Juridiques et Politiques de la Faculté de Droit de Tanger organise la 2e édition du Congrès International sur le Développement en Afrique « ICAD », en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer Stiftung. Le thème consacré à cette édition est intitulé: « La jeunesse africaine face à un continent en mutation ». Le congrès se tiendra à Tanger (Maroc) du 7 au 8 mai 2018.

Pour plus de détails sur l’édition 2017, consulter…
https://icadconference.org

______________________________________________________

À propos de l’émergence de l’Afrique

Quel est l’état des lieux et les trajectoires des pays africains relativement à l’émergence? Une publication signée par Mamadou Gazibo et Olivier Mbabia de l’observatoire pour l’émergence en Afrique répond à cette question au moyen d’un « index de l’émergence en Afrique ». L’Île Maurice est en peloton de tête, suivi de l’Afrique du Sud.

La publication est accessible sur:

https://afrique.le360.ma/maroc-tunisie-senegal/economie/2018/03/02/19466-quels-sont-les-pays-africains-proches-de-lemergence-economique-19466

______________________________________________________

Meilleur aéroport en Afrique

L’ACI (Airports Council International) vient de rendre public son classement des meilleurs aéroports en Afriques. Le rapport est accessible (en anglais).

L’aéroport de Casablanca est en peloton de tête pour 2017.

L’exemple de Nairobi est également mis en valeur, comme l’aéroport qui s’est le plus amélioré.

https://www.cnn.com/2018/03/08/africa/best-airport-in-africa/index.html 

______________________________________________________

Les vendredi de la Commission de l’Union africaine sur la Coopération Afrique et Union européenne:

https://ecdpm.org/events/fridays-commission-africa-eu/

_____________________________________________________

Partager les meilleures pratiques entre « économies à croissance rapide »:

L’EXPÉRIENCE CHILIENNE ET LES AFRIQUES

Commission économique pour l’Afrique, du 19 au 20 juin 2017, Addis Abeba, Éthiopie.

Pour plus de détails: https://www.uneca.org/stories/africa-aims-learn-chile%E2%80%99s-success-mining-sector

______________________________________________________

Un exemple de soutien à l’émergence de projets transfrontaliers de recherche, de renforcement de capacités et d’innovation, sur des thématiques scientifiques liées aux enjeux du développement durable.

4ème APPEL À PROJETS VISANT À SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS CONJOINTS COORDONNÉS PAR DES CHERCHEURS.

Date limite de remise des dossiers électroniques : 31 Aôut 2017 (23h30 heure de Brasilia)

Contact: Secrétariat exécutif du Programme GUYAMAZON : guyamazon@ird.fr

Pour plus de détails: https://www.ird.fr/toute-l-actualite/appels-a-propositions-appels-a-projets/appels-a-projets-proposition-de-l-ird/4eme-appel-a-projet-guyamazon


Un colloque sur la diplomatie africaine

 

« LA DIPLOMATIE AFRICAINE À L’ÈRE DE LA RÉFORME DE L’UNION AFRICAINE: ENTRE DÉFIS ET OPPORTUNITÉS ».

Centre Sèvres, Paris, Vendredi  30 Juin  2017  09:00    Vendredi  30 Juin  2017 18:30

Pour plus de détails: https://www.evensi.fr/-la-diplomatie-africaine-a-lere-de-la-reforme-de-lunion/214025094

——————————————————————————————————–

Appel à communications

21 mai 2017 – Date limite

« LA GRANDE RÉVOLUTION D’OCTOBRE, 100 ANS PLUS TARD: QU’EN RESTE-T-IL EN RUSSIE ET DANS LE MONDE »

Colloque, UQAM 14-15 novembre 2017

Le colloque est une occasion de susciter une réflexion stimulante sur l’actualité du communisme, en l’occurrence dans les pays africains.

Pour plus de détails : https://odeurasie.com/

——————————————————————————————————–

 

« CAP-sur l’émergence » : Organisation en Côte d’Ivoire de la deuxième session de la Conférence internationale sur l’émergence de L’Afrique (CIEA), du 28 au 30 mars 2017.

Pour plus de détails : https://africa-emergence.com